La haute couture est un secteur professionnel des créateurs des vêtements de luxe qui est animé par de grands couturiers. En Afrique comme partout dans le monde, on retrouve de grands couturiers qui valorisent et maintiennent en vogue la mode de leur continent.
La haute couture s’organise de nos jours autour des « maisons de haute couture », des enseignes pour certaines assez anciennes, auxquelles de nombreux grands couturiers ont collaboré au fil des années. La haute couture, il faut le dire, joue un rôle d’avant-garde et ses œuvres préfigurent la mode.
Dans le développement de cet article, nous allons vous faire découvrir principalement quelques grands couturiers de la mode africaine.

BRÈVE HISTORIQUE DE LA HAUTE COUTURE
La « haute couture » est non seulement originaire de la France, mais aussi est une appellation qui est juridiquement protégée. En effet, cette appellation émane d’un décret de 1945. Il faut relever qu’un « Grand couturier » est une locution qui est utilisée pour désigner les personnalités qui œuvrent dans le domaine de la haute couture africaine, française, etc.
Les maisons de couture de façon générale doivent répondre à un certain nombre d’exigences non discutables : l’unicité de pièces sur-mesure, deux défilés dans le calendrier de la haute couture chaque année, nombre de passages par défilé (au moins vingt-cinq), nombre d’employés, deux ateliers, travail réalisé à la main dans les ateliers de la maison, utilisation d’une certaine surface de tissu.
« Chaque couturier postulant pour devenir membre doit être parrainé », cette précision a été apportée par Didier Grumbach. Et dans le temps, le statut de « haute couture » n’existait qu’en France. Mais aujourd’hui, avec l’évolution du temps, nous pouvons parler de la haute couture africaine, américaine, européenne ou asiatique. Découvrons dans le titre qui suit 7 grands couturiers de la mode africaine.

 

7 GRANDS COUTURIERS DE LA MODE AFRICAINE

Il existe plusieurs grands couturiers de la mode africaine qui proviennent des quatre coins du continent : du Maroc, de l’Afrique du Sud, du Nigeria, du Congo, du Togo, du Ghana, du Mali, de la Côte d’Ivoire, etc. Ces couturiers ne sont pas uniquement reconnus sur la scène continentale, mais aussi internationale. Découvrons dans les lignes qui suivent au moins 7 d’entre eux.

Oumou-Sy-laboutiqueduwax

 

1-Oumou Sy

Elle est reconnue comme la prêtresse de la mode sénégalaise. Elle est à la fois styliste et costumière de cinéma. À titre illustratif, nous pouvons énumérer la robe en wax tout en volume, qui fait partie de sa propre marque de fabrique.


La Sénégalaise de 68 ans s’autorise parfois quelques excentricités et a collaboré sur plusieurs projets avec des musiciens à l’instar de Youssou Ndour ou des réalisateurs de renom comme Djibril Diop Mambéty ou Ousmane Sembène.

 

 

2-Duro Olowu

Le Nigérian Duro Olowo a grandi à Lagos et a su s’imposer dans le milieu très sélectif de la mode internationale. Et ceci grâce aux motifs originaux et aux couleurs d’une grande vitalité qu’il utilise dans ses diverses créations.

Il faut ajouter qu’il a su attirer une pluie d’éloges non seulement de la part des éditions américaines et britanniques du magazine Vogue, mais aussi de la part du New York Times. En portant des créations, l’ex-première dame américaine Michelle Obama lui a fréquemment rendu hommage. Ce qui faisait dire aux gens qu’il a la confiance de la First lady.

 

3-Kofi Ansah

Kofi Ansah est un grand couturier africain qui est surnommé le bad boy et endosse l’étiquette sulfureuse de l’enfant terrible d’Accra. À partir des années 1990, le styliste ghanéen a été l’un des premiers à imposer sa marque de fabrique dans des créations couture. Ceci parce qu’il n’avait pas froid aux yeux.


La BBC, quant à elle, lui surnomme le « gourou » de la mode africaine et il est prophète en son pays. Avec ses créations, il a participé à la fois à la conception de coutumes de la cérémonie officielle de la Coupe d’Afrique des Nations en 2008 et au cinquantenaire de l’indépendance du Ghana.

Connu comme l’enfant terrible de la mode ghanéenne, le créateur Kofi Ansah a propulsé le Ghana sur les podiums de la haute couture. Décédé en 2014 à l’âge de 62 ans et dont les funérailles ont lieu vendredi, suivies d’un défilé de mode sur le parvis de la State House dans la capitale, Accra.

Assister à un défilé de mode de Kofi Ansah a toujours été une expérience exaltante et exhaustive.

« Sans vêtements, nous ne pouvons pas jouer notre rôle », a-t-il dit un jour.

Véritable précurseur et créateur innovant, Ansah a toujours insisté sur le fait que ses vêtements devaient toujours raconter une histoire.

Et quelles histoires il racontait avec ses vêtements et avec quelle élégance il les racontait.

Je me souviens de sa réponse lorsque j’ai suggéré qu’il était dans l’industrie de la beauté.

« Non, je ne suis pas dans le secteur de la beauté, je suis dans le secteur du bonheur », m’a-t-il assuré.

Il disait qu’il n’y avait rien de plus satisfaisant que de créer des vêtements qui permettent aux gens de se sentir bien dans leur peau.

 

4-Sindiso Khumalo

Sindiso Khumalo baptisée la géomètre est une créatrice de la mode sud-africaine qui est installée à Londres et met tout le monde d’accord avec ses créations. En effet, avec ses créations géométriques épurées, elle respire la cool et la jeunesse attitude.


Il faut ajouter que c’est au sein des cultures Zulu et Ndebele qu’elle puise notamment son inspiration. En 2012, Sindiso Khumalo a lancé sa marque éponyme.

 

5-Alphadi

Seidnaly Sidhamed, l’engagé, est plus connu sous le nom d’Alphadi. Quand bien même il a vécu au Niger, il fait partie de l’un des créateurs maliens de mode les plus connus. Il faut dire que le styliste de 63 ans ne se présente plus.

 

Alphadi

Mais de ce pays poussiéreux et aride situé aux portes du Sahara est né Alphadi, un homme aussi coloré que ses créations, qui s’efforce de faire de la créativité africaine en matière de mode une priorité mondiale.

Dans son studio et sa boutique haut de gamme de Niamey, la capitale, clients et amis vont et viennent. Tout le monde rit, certains se fâchent ou se perdent dans des débats enflammés.

Alphadi est un passionné de l’Afrique, de la politique, du développement et de la discrimination, et il est fermement convaincu que la mode et les arts sont des vecteurs de la prospérité du continent.
À 53 ans, de corpulence mince, ce Touareg joyeux, dont la carrière s’étend sur près de trois décennies, est animé d’une énergie apparemment inépuisable.

Sa fusion de l’expérience du désert saharien et du design occidental contemporain fait que ses collections défilent sur les podiums et les podiums d’une capitale de la mode à l’autre, de New York à Paris, en passant par Dakar et Bamako.

Ses créations s’inspirent de l’artisanat africain séculaire, notamment celui des Haoussas, le plus grand groupe ethnique d’Afrique de l’Ouest, et de son pays natal, le Touareg.


À travers ses créations, ce grand couturier porte le lourd héritage de cultures ancestrales, notamment Haoussa, Touareg, Bororo. Ce qui lui a valu le surnom de « magicien du désert ».

 

6-Alexis Temomanin

Alexis Temomanin surnommé voodoo est l’un des grands couturiers Africains qui a attiré l’attention des experts de la mode à l’aide sa marque Dent de Man lancée en 2013. Le nom de cette marque est tiré d’une région montagneuse qui existe en Côte d’Ivoire.

https://youtu.be/ofNT91rLdIM


Il faut noter que c’est une marque qui a des coupes millimétrées à l’occidentale et une profusion de couleurs, c’est-à-dire des teintures réalisées traditionnellement. C’est grâce à cela qu’il a su séduire le monde de la haute couture.

 

7-Loza Maléombho

Loza Maléombho est une étoile montante de la haute couture africaine. Dans son fameux clip formation, la pop star Beyoncé a arboré une de ses créations. C’est surtout à cause de son jeune âge, c’est-à-dire 30 ans à peine, que la créatrice ivoirienne Loza Maléombho est considérée comme une véritable étoile montante de la mode africaine.


Pour la petite histoire, il faut relever qu’elle est née au Brésil, a vécu et a grandi aux États-Unis. Malgré tout ça, elle a décidé d’installer son atelier en Côte d’Ivoire. Précisons qu’elle propose non seulement des créations ethniques, mais aussi déstructurées et audacieuses. Le client étant roi, tout dépend des choix de ce dernier.

 

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videRetour à la boutique
      Calculer les frais de livraison
      Appliquer le coupon
      Coupon disponible
      wax5 Réduction de 5% Réduction 5%
      Coupon non disponible
      dwax Réduction de 0,00 Frais de ports gratuit